Le Kombucha (définition*) est une boisson fermentée généralement à base de thé à la saveur acidulée et fruitée proche du cidre que l’on peut de surcroit aromatiser à ce que l’on veut. Très peu sucré et très faiblement alcoolisé ( moins d’1,5 degré d’alcool en moyenne soit moins que du vinaigre),  c’est la parfaite alternative aux sodas.

Pour cette recette, vous pouvez soit recycler votre marc de café soit utiliser du café franchement moulu. Dans les deux cas, veillez à choisir un café qui ne soit pas rendu trop amer par sa torréfaction.

Contrairement à la recette de base au thé sucré, nous n’allons pas utiliser de thé mais directement du café.

Une nouvelle façon d’apprécier le café, d'en recycler le marc tout en associant le plaisir du café aux qualités du kombucha.

Matériel et ingrédients nécessaires :

Matériel

  • Un contenant non métallique de 2 l (bocal en verre à l’ouverture aussi large que possible et résistant à la chaleur )
  • Une casserole
  • Une passoire à maille très fine
  • Une mousseline (ou de la gaze) et un élastique (culture aérobie : à l’air)

Ingrédients

  • 1,7 litre d’eau filtrée
  • 240 g de sucre
  • 730 g de marc de café ou 200 g de café fraichement moulu
  • 20 cl de liquide de reprise (du liquide Kombucha de la fermentation précédente à toujours conserver à part) ou si perdu, 20 cl de kombucha nature non pasteurisé acheté en magasin bio
  • 1 souche de kombucha

La recette pour 2 litres de Kombucha au café :

    1. Versez 240 ml d’eau froide dans une casserole y rajoutez 140 g de sucre et réchauffez jusqu’à y faire fondre le sucre entièrement
    2. Mettez le café dans le récipient résistant à la chaleur et versez dessus le sirop bien chaud puis ajoutez le reste d’eau froide
    3. Laissez refroidir avant de le couvrir et de mettre à infuser la préparation au réfrigérateur au moins 12 h
    4. Puis filtrez le café à travers la passoire file éventuellement recouverte d’une mousseline pour enlever le maximum de marc en suspension
    5. Ajoutez les 20 cl de liquide de reprise (du kombucha frais non pasteurisé)
    6. Placez la souche de Kombucha dans ce liquide
    7. Posez une mousseline ou un tissu fin, retenu par un élastique afin que l’air puisse y circuler et éviter que la poussière ne s’y dépose
    8. Placez le récipient de fermentation dans un endroit sec, à l’abri de la lumière (lumière directe et excessive) et des courants d’air
    9. Laissez fermenter à température ambiante sans lumière directe du jour pendant au moins 3 jours
    10. A partir du 3ème jour jusqu’au 7ème selon la température, goûtez votre kombucha chaque jour pour surveiller le goût, le kombucha au café peut tourner vite au vinaigre : si l’aspect, le goût ou l’odeur parait suspect : jetez le !
    11. Arrêtez la fermentation lorsque le café au kombucha est à votre goût
    12. Retirer la souche de Kombucha que vous pouvez remettre en culture et filtrez
    13. Vous pouvez le consommer immédiatement mais aussi le mettre en bouteille au réfrigérateur et aussi le congeler pour l’utiliser par exemple dans une recette de crème au café ou de tiramisu.

Astuces et conseils pour faire du café au kombucha :

  • La «souche» de Kombucha que vous utiliserez avec du café ne pourra plus servir pour la fermentation de thé au kombucha.
  • Cette »souche» de kombucha va être colorée et tachée par le café
  • Contrairement à la recette de base du kombucha avec du thé (ici), il n’est pas nécessaire d’ajouter du liquide de reprise car le café est suffisamment acide

A savoir: cette boisson se boit à température ambiante pour ne pas détruire les probiotiques qui la composent.


-> Vous aimeriez bien essayer cette recette mais vous n’avez pas de souche de Kombucha. Pour savoir comment en fabriquer une, c’est ici.


Partager :

Imprimer :



Partager :