Comment préparez et cuisinez les châtaignes fraiches

Quoi de mieux que de manger local et gratuit ou presque ? En ce moment, vous pouvez trouver facilement un produit délicieux et facile à ramasser sans risquer une amende: je veux bien entendu parler des châtaignes. Encore faut-il savoir comment les préparer et les cuisiner.

A ne pas confondre avec le marron ; ce n’est pas le même arbre et les fruits sont différents, si vous avez un doute, vous trouverez des informations ici. La majorité de promeneurs passent devant sans y jeter le moindre regard, le plus attentif étant le chien qui n’apprécie guère de marcher sur les bogues épineux.

Je reconnais que les préparer peut paraitre un peu fastidieux mais pas de quoi s’inquiéter, juste un peu slow Food. Les châtaignes sont vraiment des aliments qui valent le coup dans de nombreuses recettes et que vous pouvez aussi congeler pour les conserver.  Vous en trouverez également en bocaux ou congélés. Dans tous les cas, l’association des châtaignes avec les poireaux permet de réaliser une soupe merveilleuse à indice glycémique bas.

Les différentes méthodes pour préparer et cuire des châtaignes fraiches

Privilégiez les fruits denses dont la peau n’est pas perforée (risque de vers). Lavez-les en les plongeant dans de l’eau et éliminez celles qui flottent en surface.

Pour vous débarrasser de leur écorce et de leur seconde peau au gout amer, vous avez plusieurs options que nous allons détailler ci-dessous.

La cuisson à l’eau

    • Fendre les châtaignes sur toute leur longueur, en partant de la lunule (la base beige)
    • Les couvrir d’eau froide et démarrez la cuisson à froid
    • A ébullition, baissez le feu à petits bouillon et laissez bouillir 5 minutes environ. Prélevez un  fruit et le passer sous l’eau froide pour  vérifier que la peau s’enlève facilement avant de vider l’eau et de tout passer sous l’eau froide
    • Attendre que la température baisse pour enlever la peau

La cuisson à la vapeur – Même principe que pour la cuisson à l’eau

    • Fendre les châtaignes sur toute leur longueur, en partant de la lunule
    • A ébullition,disposez les châtaignes dans le panier vapeur et laissez-les  cuire 20 minute environ
    • Prélevez un  fruit et le passer sous l’eau froide pour vérifier que la peau s’enlève facilement avant de vider l’eau et de tout passer sous l’eau froide
    • Attendre que la température baisse pour les décortiquer

La cuisson au four

    • Préchauffez le four à 200°C
    • Faire une entaille sur l’écorce des châtaignes (il n’est pas nécessaire de les fendre entièrement comme vu précédemment)
    • Disposez les châtaignes sur une plaque allant au four sans les faire chevaucher, bien étalées
    • Les retourner régulièrement et les sortir dès que la peau éclate
    •   Laisser refroidir avant de les peler

La cuisson à la poêle – Il faut une grande poêle à chataignes

    • Fendre les châtaignes sur toute leur longueur, en partant de la lunule
    • Disposer les châtaignes dans une grande poêle en essayant de ne pas les faire se chevaucher, bien étalées
    • Les retourner régulièrement et les sortir dès que la peau éclate
    • Attendre que la température baisse pour les décortiquer
cuisine_chataigne_bogue_automne_blog_food_and_humans_pascale_fremeaux

Les châtaignes sont une bonne source d’amidon résistant, une forme de fibres prébiotiques qui favorisent la croissance des bactéries probiotiques mais aussi de manganèse et d’acide folique mais elles ont aussi un indice glycémique assez élevé.

La solution gustative, la plus simple pour baisser la charge glycémique des châtaignes, est de les consommer en rajoutant un ingrédient modérateur de glycémie.

Je vous propose dans cette recette de soupe d’y associer un ingrédient modérateur et également de saison : le poireau, riche en fibres solubles.


Partager :

Imprimer :



Partager :